Dominik Vallet

Quelques extraits de ses derniers courriers

Je vais reprrendre ici quelques extraits de ses lettres, ces lettres récentes  ne seront pas publiées sur ce site.

Ph ebly2

08 février 2008 J'ai reçu mes exemplaires du "Prisonnier de l'eau", et je suis vraiment très content de ce que Dominik Vallet a réalisé. Les illustrations de Frédéric Grivaud m'ont paru très bonnes, et j'ai bien aimé les "Carnets de Route" à la fin du livre, ainsi que les notes en bas de page pour aider les jeunes lecteurs à comprendre certaines phrases en vieux français...

08 septembre 2007 J'ai entièrement revu "Volontaires pour l'inconnu" que j'ai envoyé à Dominik Vallet, et je revois maintenant entièrement "Un frère au fond des siècles".

31 janvier 2007 Je connaissais un peu Dinant (Belgique), parce que mon arrière-pépé habitait là. C'est à Dinant qu'il était né, et il comptait bien y mourir "à cent ans et co en ravette" (je suppose que tu n'as pas besoin de traduction)...Malheureusement, il a fait une chute en descendant du tram, et il est mort à 89 ans, j'avais douze ans cette année là. Il m'aimait bien, parce que j'étais l'aîné de ses arrières-petits-enfants. Je me souviens de son enterrement comme si c'était hier.

14 juillet 2006 ...Quand j'ai commencé à écrire, j'étais bien loin de penser que certaines attitudes ou certaines paroles de Kouroun, de Serge ou de Noïm pourraient impressionner à ce point des jeunes lecteurs, frapper assez leur imagination pour qu'ils s'en souviennent des années plus tard...Et c'est bien vrai que, si mes livres ne sombrent pas dans l'oubli malgré l'abandon d'Hachette et la malchance qui a frappé Degliame, ce sera dû en partie (et peut-être en totalité) à l'action du site Internet que tu as mis sur pied avec Renaud (Renaud Lemblé), avec Hervé (Bullier), avec Xolotl (Pseudonyme de Dominik Vallet)... Je songe souvent à ce gros effort que vous avez consenti au cours de ces dernières années, d'une façon tout à fait désintéressée, et je ressens une profonde gratitude pour vous trois, et les quelques autres qui vous ont aidés.

(la suite, dans un prochain billet du blog)

×