récits-express

Quelques extraits de ses derniers courriers ( 2 ème partie )

Ph ebly2

28 août 2008 Il évoque les ennuis de santé de son épouse, et aussi sa propre fatigue. Sa lettre se termine ainsi: A présent, ma femme est heureusement rétablie et je suis occupé à relire soigneusement six nouvelles inédites - toutes relatives à un voyage temporel d'un type différent. Chacune de ces nouvelles a sensiblement la même longueur que les récits-express déjà publiés aux "Temps Impossibles". Dès que les corrections de ces six nouvelles seront terminées, j'enverrai le tout à Dominik Vallet. Je n'ai pas besoin de te dire que je travaille le plus vite que je peux pour rattraper le temps perdu...

04 mai 2009 Je ne peux pas te dire que j'ai mal quelque part, ni que j'ai de la fièvre, ou quoi que ce soit de ce genre, mais je passe mes journées en étant fatigué du matin au soir. Et quand le soir arrive, je regarde la télé en sommeillant à moitié, ce qui veut dire que tout ce qui est relatif à mes livres se poursuit assez mollement, et souvent avec un sérieux retard. Sans être vraiment "malade", je suis bien obligé d'admettre que j'ai 88 ans - et je t'assure que je les sens bien, ces 88 ans.

02 juillet 2012 Comme tu l'as sans doute remarqué, notre correspondance s'est ralentie au cours des derniers mois, sans qu'il y ait de la mauvaise volonté, ni de ta part, ni de la mienne... Je ne suis pas malade, mais j'ai 91 ans et j'en aurai 92 à la fin de juillet. Quand j'arrive à la fin de la journée, je me trouve incapable d'écrire une ligne de plus :  ce ne sont pas les idées qui manquent, mais tout se passe comme si mon Bic devenait plus lourd tout à coup. Dominik Vallet a édité tout récemment un ensemble de six récits-express intitulé Sur le fleuve du temps, et je commence à écire une nouvelle aventure qui se passe à l'époque du roi Louis XI.Dernière lettre reçue de Philippe Ebly.

×